Pérou

 

PEROU

 The Memory Challenge

 

LIMA > CHINCHERO > MACHU PICCHU > CUSCO > PUNO > AREQUIPA en 3 semaines

 

Départ le 11 août 2016 pour un voyage de solidarité internationale, qui nous permet de faire un circuit pendant 3 semaines et nous fait découvrir les sites emblématiques du Pérou. Un séjour inattendu, je suis agréablement surprise de mes réactions sur ce qu’offre ce pays.

Tout ne se passe pas comme je le veux. En effet comme vous le savez, le Pérou est un pays basé sur des montagnes, qui dit montagne dit altitude, atteignant jusqu’à 4 000 mètres . Avant mon départ, on me prévient du mal des montagnes, mais étant très résistante, je ne doute pas une seconde que cela puisse m’arriver. Je prends tout de même des médicaments par précaution. Et je vous conseille vivement de les prendre si vous êtes amenés à faire un séjour basé en haute altitude.

Voilà les symptômes: maux de tête, sensation de fatigue et somnolence, essoufflement, vertiges et troubles de l’équilibre, perte d’appétit et troubles digestifs. Bien-sûr, je n’y échappe pas, dès le 3 ème jour, en arrivant à Chinchero, là où se déroule notre action de solidarité internationale. Je m’en rappellerai toute ma vie, nous sommes assis à table, je me sens bien ! Et soudainement tous les regards se tournent vers moi. ! « Omg what happen » ? ils me répondent, « tu es verte » ! « Ah bon ? »       En effet, je ressens, simultanément mon corps partir, je reste bloquée au lit 3 jours, une migraine à n’en pas ouvrir les yeux !

J’ai   souffert, je vous assure c’ est un moment très désagréable , ma seule idée est de rentrer sur Paris !

Les péruviens soignent ses maux avec de La Munia, cette boisson composée de feuilles de coca qu’ils font bouillir dans de l’eau avant de la boire, malheureusement, cela ne me fait aucun effet. Après 3 jours d’invalidité, je suis mieux, mon corps semble avoir pris l’habitude atmosphérique. J’en suis ravie ! Car ce qui m’attend par la suite est juste  « AMAZING !!!».

A propos des températures, elles varient du tout au tout, sachant qu’on est en période hivernale, les températures peuvent atteindre 20° la journée et 5 ° le soir, ce n’est pas la saison idéale.

Je peux vous dire que ce pays regorge de « magnifiques paysages » , à en couper le souffle vous faisant oublier le froid.

À Chinchero, notre action est de peindre des nouvelles classes d’école et de donner des activités culturelles aux enfants de l’école, moment exceptionnel !  Nous mettons le feu, un ami a ramené sa batterie afin de chauffer l’ambiance avec les élèves de l’école et nous-mêmes, nous dansons, nous nous amusons, certains partent dans des classes pour animer des activités comme le dessin.

Nous restons 4 jours, nous avons également pour mission de filmer notre séjour afin de le diffuser dans le cinéma de notre ville.

Un circuit inoubliable avec ces multiples transports, avion, bus, taxi, bateau ! Nous ne voulons rien manquer, chaque ville a son importance avec : ses nombreux monuments, ses sites archéologiques, son histoire (maya, inca) et sa manière de vivre! Road trip qu’il faut absolument bien préparer, car les randonnées ont une grande place dans ce voyage. Du coup, il faut avoir une importante forme physique.

Je ne veux pas tout détailler, sinon vous n’aurez plus de surprise quand vous visiterez ce pays. J’approfondis uniquement les sites les plus mémorables le Machu Picchu et le Lac Titicaca.

Départ à 4H du matin première montée à 4H45 arrivée au Sun Get à 10H ; On affronte les 1716 marches. Nous partons bien motivés sac à dos, lampe torche, bouteille d’eau, sandwich ; suffisant pour s’attaquer « at The Mémory Challenge »

Nous ne savons pas en réalité ce qui nous attend, je peux vous dire qu’au bout de 50 marches, nous réalisons qu’il nous faut une grande force mentale pour surmonter cette ultime épreuve de notre circuit ! Nous sommes 12, nous n’avons pas tous la même force physique très vite 3 groupes se forment, nous sommes les dernières, 5 filles, nous admirons le soleil se lever sur la montagne, magnifique moment! Qui nous complique notre traversée. En effet la chaleur est palpable.

Une d’entre nous est presque à « l’agonie », nous devons faire des pauses régulièrement, nous nous motivons mutuellement, nous chantons, nous nous réconfortons, nous blaguons, pendant un moment de repos, nous rencontrons un chien que l’on surnomme Bobby, qui nous suit pendant notre ascension.

Bobby nous est d’un très grand soutien, peut-être sent-il notre détresse, il est notre accompagnateur jusqu’au palier avant de rentrer sur le site archéologique des ancêtres maya ; voilà la dernière fois que nous voyons Bobby, il disparait dans la nature sans que l’on puisse le remercier.

 

            Nous pensons avoir accompli notre mission ! Nous contemplons ce magnifique site qui a bien sa place dans « les 7 merveilles du monde », le plus beau est à venir après 400 autres marches plus haut pour arriver au Sun Get. 

Nous réalisons ce que nous venons d’accomplir, ce que très peu de personnes peuvent contempler dans toute une vie, une vue époustouflante !

Ni une ni deux nous sortons notre drapeau du PSG et prenons des photos, un petit groupe de Français d’une petite banlieue parisienne nommé Roissy en brie monte le Machu Picchu « qui l’eut cru » , nous restons 40 minutes,

Notre joie redescend très vite au moment où nous réalisons que le chemin inverse nous tend les bras !!!, nous décidons de prendre les devants, mais je peux vous dire que « la descente fut même plus terrifiante que la montée!!! », je ne sens plus mes jambes, nous arrivons à notre hôtel à quatre pattes, exténuées à 14h. Nous survivons et nous sommes fières, en fin d’après-midi, nous profitons des bains thermaux. Afin de nous relaxer après ce périple à multiples émotions.

Le lendemain, nous quittons AGUA CALIENTE en empruntant le train, d’ailleurs très moderne, tout en gardant son esprit ancien. Nous traversons le western péruvien, on se croit dans un film d’ Indiana Jones. Nous passons une nuit à Cusco pour voir la « Statue of christ » , (passage important) et sa magnifique vue. Nous voilà en route pour Puno.

Puno et ses airs de méditerranée, au bord du lac Titicaca «  juste splendide » !!!!!

Le lac Titicaca, une merveille!!! sépare le Pérou de la Bolivie. Nous prenons le bateau pour sillonner ce lieu emblématique, nous faisons une petite escale sur les îles flottantes son attraction numéro 1, ses îles sont constituées par l’assemblage de « totora », une sorte de roseau. Ces derniers constituent le socle de l’île et de toutes les constructions présentes.

Nous reprenons la route pour arriver 2 heures après, à notre terminus sur l’île d’Amantanie, d’où nous restons 2 jours, notre groupe se sépare en deux, afin de vivre chez l’habitant, les nuits sont très longues, le ciel rempli d’étoiles, l’air est pur, nous ressentons une joie de vivre comme des habitants de cette île    La réalité nous rattrape, quand notre hôte nous informe que nous ne pouvons pas nous doucher, ils n’ont pas de douche !

« Deux jours sans se doucher »,  « Is not possible madame », nous prenons le taureau par les cornes, avec la plus courageuse , nous remplissons une bassine d’eau bien sûr ! L’eau était bien évidemment glacée et nous nous lavons sur la terrasse à la vue de tout le monde « but I dont care », nous sommes congelées mais propre « oui qui a dit qu’on ne peut pas se doucher ».

Pendant notre petite escapade sur l’île d’Amantanie nos montres sont notre pire ennemie, nous avons l’impression que le temps s’ arrête et que nous sommes coupées du monde. Cette île ne compte que 400 habitants, ils vivent de leurs cultures et du tourisme, vivre en harmonie avec la terre et soi -même avec cette sensation d’être seul au monde,  « c’est une expérience fantastique qu’il faut vivre »!!!!.

La nourriture: la plupart du temps nous mangeons du riz avec des œufs au plat et quelques crudités, c’est assez répétitif.

Notre plus grand plaisir, est notre baignade dans le lac Titicaca avant notre départ, l’eau pure, mais gelée, malgré une grande hésitation, je me lance, je suis fière, car peu de personnes ont cette possibilité, quel souvenir indélébile!!!

Nous terminons notre trip par Arequipa avant de rentrer sur Paris

Arequipa me fait penser à Rome, nous passons de très beaux moments dans cette ville, ou nous faisons nos derniers achats.

« UN VOYAGE AVEC DE BELLES IMAGES EN TETE ET CETTE SENSATION DETRE UNIQUE. »

Me voilà avec des cuisses et des fesses en béton pour la rentrée de septembre…….

A mon retour sur Paris mon cœur se remplit de peine, je ne veux pas retourner dans la routine parisienne, cette sensation d’être emprisonnée me pèse.

À peine arrivée et je pense déjà à repartir ! Quel sera le prochain voyage ?

TO BE CONTINUED…….

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *